Texte_Suicide

Publié le 7 Janvier 2015

    Texte qui parle du suicide:

Attention: Ce texte peux contenir quelque insultes et autre sujets chocants. C'est une improvisation qui vise un but: dicuader les gens de se suicider. A lire sérieusement, ce n'est pas un sujet qu'il faut prendre à la légère. Merci.

Tu as placé une lettre sur ton lit, àcôté de ton oreiller. Tu t'apprette à  prendre le couteau et... Et moi je dis non. Tu n'as pas le droit de te priver de la vie. C'est injuste pour toi autant que pour ton entourage. Tu te dit que cela résoudra tes problèmes, mais non, se tuer ne résous rien, non, rien.

Tu ne te procureras aucun bien et tu détruira ta famille, tellement tristes qu'ils le seront, c'est certain.

Voyons l'histoire de ton suicide:

Tu as mis la lettre parlant de ton suicide et de ses raisons sur toi après t'être allongée sur ton lit, tu as aussi pris le couteau. Tu t'es lacéré les veines du poignet droit, pui le gauche. Tu as laché ton couteau. Il t'as un peu entaillé la cuisse. 2heures plus tard tes parents reviennent du supermarché avec ton petit frère. Il te cherchent dans la maison,pui te trouvent dans ta chambre. Morte, déguoulinante de sang. Il te ragardent, pleurent casse des choses et pleurent à nouveau.

Ton petit frère est présent mais il ne réagit pas. IL ne comprends pas. Il ne comprend pas ce qui se passe. Il te voit toute couverte de rouge, mais il ne comprend pas que tu es morte, que tu t'es suicidé. Tes parents essayent de le lui faire comprendre ou plutôt savoir. Mais pour lui ce n'est pas possible. Tu n'es pas morte, tu es sa soeur!

5 années sont passées depuis ta mort. Ton père est mort d'une crise d'angoisse liée à ton suicide. Ta mère est alcoolique et sombre peu à peu, et ton frère, ton petit frère chéri. Il a compris. Il prépare une lettre, comme celle qu'il a trouvé cachée sous l'oreiller de ta mère. Il en écrit une pareil à la tienne dans laquelle est écrit qu'il ne peux pas supporter ton absence que c'est trop dur. Il va dans la chambre de sa mère, s'assoie par terre et se plante le couteau dans les veine. Plus fort que toi, il saigne et tombe. Mort, comme toi. Ta mère rentre tard, après avoir bu. Elle est soule mais quand elle voit son fils mort allongé par terre... Son fils de 15 ans... Qui meurt... Cela l'horrifie alors elle sort en larme, sur la route pour appeller à l'aide et là... Bam, une voiture, une grosse voiture, elle l'évite et se fais écraser par un car. Morte, comme ton père,ton frère et toi...

Le suicide ne résous rien! Ne te prive pas de vie, cela pourrait annéantir celle de ta famille et de ceux qui te sont cher.

#StopAuSuicide #LutteContreLeSuicide

Rédigé par Emma

Repost 0
Commenter cet article